De Lorient à Pornichet en passant par les Îles et le Golfe du Morbihan

juillet 14, 2020 dans Dernières nouvelles

Nous arrivons (Thierry, Catherine et Patrick) le samedi 4 juillet à la gare de Lorient où nous croisons l’équipage de la semaine précédente qui vient de terminer son périple entre Concarneau et Lorient. Echange d’infos sur le bateau et leur navigation, puis nous prenons le bus pour rejoindre le port de plaisance du Kernevel. Nous arrivons à temps avant la fermeture de la capitainerie et prendre les vélos mis gratuitement à notre disposition pour aller faire l’avitaillement.
La semaine s’annonce ensoleillée, avec juste ce qu’il faut de vent pour naviguer agréablement. C’est décidé on cabotera d’île en île pour rejoindre Pornichet, des journées de 15 – 30 milles, arrivée suffisamment tôt l’après midi pour une ballade. Au programme aussi faire découvrir à Catherine dont c’est la première navigation, comment hisser les voiles, barrer et apponter, prendre un coffre, etc…bref les premiers rudiments de navigation. Comme nous ne sommes que trois sur le bateau, une cabine chacun et tout le monde à la manœuvre. Royal !
Dimanche, après un point sur la sécurité à bord et une première découverte du bateau, on quitte Lorient en fin de matinée sous le soleil, direction l’île de Groix et Port-Tudy. A peine une dizaine de milles, on s’amarine et on profite du soleil et du vent, ouf, enfin au grand air !!

Lundi ; on aura un vent de travers de quelques 10 nœuds qui nous poussera gentiment et nous fera parcourir les 20 milles qui nous sépare du port de Sauzon à Belle-Île où l’on arrive en milieu d’après midi. Petite randonnée sur la côte en remontant au nord du port vers la pointe du Cardinal.

Port de Sauzon sur Belle île

Port de Sauzon sur Belle île

Promenade sur Belle île

Promenade sur Belle île

Autour d’une bière bien fraîche sur le port, on consulte les heures des marées et leurs coefficients. Tout est favorable pour pouvoir pénétrer et naviguer dans le golfe du Morbihan.
Occasion à ne pas rater, donc demain mardi on sera à Port Blanc sur l’Île aux Moines.

Pénétrer dans le golfe du Morbihan, sous le soleil, avec un vent léger et les courants qui poussent favorablement, c’est un peu magique. Après la passe d’accès au golfe on oblique sur la gauche pour remonter ensuite entre l’île d’Arz et l’île aux Moines que l’on contourne au nord pour piquer dans l’anse du Lério vers Port Blanc-Ile-aux-moines, et toujours avec les courants pour nous pousser, bravo au capitaine pour la navigation ! Pour fêter tout cela, repas de fruits de mer en terrasse au restaurant Les Embruns au centre du village, on recommande.

Le lendemain nous repartons avec le courant directement en direction du chenal de sortie en laissant à notre babord l’île-aux-Moines.

Les courants du Golfe du Morbihan

Les courants du Golfe du Morbihan

Direction l’île de Hoedic que l’on atteint en fin de journée. Impossible de s’amarrer sur un coffre dans le port de l’Argol, trop de monde ou pas assez d’eau à la basse mer de cette nuit. On décide donc de mouiller l’ancre dans l’anse du port de l’église un peu plus au nord. On met toute la chaîne car il devrait y avoir un peu de vent d’ouest, on est abrité, mais prudence…On passera la nuit sans problème tout juste un peu bercé.

île d'Hoedic

île d'Hoedic

Nous voilà jeudi, presque la fin du voyage. Comme on préfère avoir de la marge vendredi pour rallier Pornichet et avoir le temps de nettoyer le bateau, on décide d’aller à Piriac sur Mer. Pour passer le seuil à l’entrée du port, il nous faut attendre la pleine mer en fin d’après midi. On en profite pour faire un mouillage à l’île Dumet dans l’anse du grand port.
Une halte à l’île Dumet ! Depuis le temps que l’on fait des exercices de permis hauturier qui l’invoque toujours soit pour y aller, soit pour l’avoir dans je ne sais plus quel travers ou sous un angle improbable et compliqué…Et bien au moins on l’aura vu de près.
On y déjeune, une petite sieste puis on gagne Piriac.
Le vendredi, histoire de finir sur ce rythme à la fois actif et tranquille, on se met à la cape devant Batz sur Mer pour déjeuner. On est à Pornichet en fin d’après midi.
Bref une excellente semaine, sous le soleil Breton.

Notre navigation

Notre navigation