Navigation de Saint-Malo au Havre

octobre 1, 2019 dans Dernières nouvelles

Cette navigation s’est déroulée du 26 au 30 sept. 2019 et vous est racontée par Geneviève, Chef de bord.

Jeudi 26 Septembre :

Soprano étant dans le bassin Vauban, (le port des Sablons est fermé pour travaux jusqu’au 20 octobre), nous prenons l’écluse de 16h11 (la seule de l’après-midi).

Sachant qu’un BMS est annoncé pour le lendemain, nous décidons de rallier Guernesey pour nous avancer un max sur notre trajet.

Nous partons sous GV 2 ris et trinquette. Le vent étant plus faible que annoncé, nous lâchons un ris, nous le reprenons 2 heures plus tard, puis le 3ème vers 20h, le vent montant progressivement jusqu’à 22 noeuds avec de bonnes rafales.

Dominique nous alerte sur la barre qui a du jeu, pas très rassurant ! Nous essayons de resserrer la barre, mais le jeu persiste, et là, on ne peut rien faire, nous ne voyons rien du tout dans la nuit noire et nous croisons les doigts pour que tout tienne au moins jusqu’à Guernesey.

Arrivée à Guernesey avec 26 noeuds de vent et une mer bien formée vers 1h du matin.

Et là au calme nous examinons la barre : 6 rayons sont désoudés du centre.

Soprano file sur l'eau

Soprano file sur l'eau

Vendredi 27 seprembre :

Coups de téléphone (en anglais !) à des chantiers pour expliquer notre problème. Quelqu’un vient chercher la barre et l’atelier de soudure nous la ramènera dans la journée (5 heures de réparation).  Le vent souffle très fort comme prévu dans le BMS, nous profitons de notre escale forcée pour visiter la maison de Victor Hugo rénovée et réouverte depuis avril.

L'homme de Vitruve (Léonard de Vinci)

L'homme de Vitruve (Léonard de Vinci)

Un équipier (j'me comprends) heureux

Un équipier (j'me comprends) heureux

Samedi 28 Septembre :

Nous avions décidé de partir à 6h du matin…. mais un petit contre-temps, (chacun pensant que l’autre avait mis son réveil) nous fait partir une heure plus tard. Oupsss.

Le vent souffle à 25 noeuds établis et nous partons avec 3 ris dans la GV et la trinquette, au portant, babord amure, direction Cherbourg.

Le vent varie entre 25 et 34 noeuds, la mer est formée avec des creux d’au moins 4m.

Et on a encore pas mal de route à faire.

Nous arrivons à Cherbourg vers 15h30. Nous avons eu du courant contraire, (nous payons notre heure de retard au départ), et nous nous sommes traînés à 1 noeud (voire moins parfois !) malgré le vent sur une partie du parcours.

Dimanche 29 Semptembre :

Des vents de plus de 40 noeuds sont annoncés. Après discussion, nous décidons de rester à quai à Cherbourg (35 noeuds dans le port).

Lundi 30 Septembre :

Nous partons tôt pour mettre le cap directement sur Le Havre.

Le vent a bien molli et nous sommes tranquilles la plupart du temps sous 2 ris GV et génois plein.  On fait 73 miles en 10h, et Soprano est amarré à sa place au Havre à 17h10 (yes we can !). C’était une nav très punchy, avec une mer bien agitée, mais un peu de pluie et du solel quand même, et on n’a pas eu froid. Bref l’équipage était un peu fatigué mais très content….