Course Croisière des ports vendéens 2017

juillet 15, 2017 dans Dernières nouvelles, Pôle régate

Arrivée à Lorient et convoyage aller

28 Juin

Lorient

tablée ECP

Grande table de 24 Écépiens au Tourdum (ah… les moules à l’andouille de Guéméné) et le plaisir de croiser Marie-Claude, la femme de Jacques, et Hélène et Pierre de Port Manech, ex ecépiens. Puis dijo à bord de Pilao, le 31 pieds vintage tout mignon de Pierre, on était combien doudou dis donc à siffler du rhum ? 15 ou 18 ?

Les équipages

29/30 Juin

Convoyage et arrivée à Port La Vie

convoyage

2 jours de convoyage avec un stop à la Turballe, l’occasion pour chacun d’apprendre son poste pour la régate. Arrivée à Port la Vie à 14h. Formalités administratives, accrocher les pavillons, caniards et autres décos, installer le bateau en mode régate, gréer les voiles régates. Grosse effervescence sur les pontons. 20h : sardinade des équipages, musique et une chenille autour des tables pour parfaire l’entraînement physique du lendemain. 30 minutes après la photo est déjà sur le facebook de Marc, qui mais qui ???? La pluie arrive et hop au lit ou au dijo sur le bateau de Marc !

La Course – Croisière

1er juillet

Port La Vie – L’Herbaudière

les filles !

Météo venteuse annoncée, à chaque bateau sa garderobe : solent de régate pour Gin Tonic (ManuA), génois très fatigué pour Miraje (ManuE), génois de régate pour Raki (Jérémy) et medium de régate pour Arak (Marc Gui). Moment crucial que le départ d’une régate, et ça commence… Une collision et un démâtage. 90 bateaux sur l’eau, répartis en 4 flottes, notre flotte c’est 22 first 31.7 Arrivée à L’Herbaudière, diner des équipages au bord de la mer. Raki 11e, Gin Tonic 12e et le visage de Pascal, son N°1 qui s’éclaire comme un hallogène. N°1 : un poste délicat et crucial et sur les longs bords d’un parcours côtier, on se sent parfois un peu seul à l’avant du bateau… on se fait surtout rincer ! Bizarre, ce soir pas de dijo  sur le bateau de Marc. Le lendemain matin on apprendra que leur bateau avait 20 cm d’eau dans la cabine avant et le carré car de l’eau s’est infiltrée dans la baille à mouillage. Mais le réseau ECP hyperactif était là. Les Simpson et les Kerh. ont ouvert leurs chaumières, leurs casseroles et leurs bars aux naufragés pour cette nuit…

2 Juillet

L’Herbaudière – Port Joinville

La flotte s'étire

Course démarrée sous un ciel bien gris, mais ça se dégage et on se déshabille au fil des heures. Arrivée à Port Joinville / Ile d’Yeu sous le soleil. Raki 11e, Gin Tonic 12e, Miraje, le bato rose (que des filles) est 14e. Elles sont bien fières d’avoir fait un super départ. Diner dans un resto ; ça papote sec, sur la régate dans la régate, car c’est vraiment excitant de se tirer la bourre entre bateaux ECP. Puis dancefloor au bar de l’Escadrille, un chouette spot où il y a des concerts tous les soirs.

3 Juillet

Port Joinville – Port Bourgenay
Ça n’en finit plus ce parcours ! En début d’aprèm, pas un pet de vent. Pétole à donf….

Et on s’énerve tous de ne pas faire avancer nos bateaux. Soleil et luminosité intenses. Chacun essaie de repérer ses concurrents ecépiens dans tous les spis multicolores. A s’en faire péter la rétine. Arrivée à Port Bourgenay, un lieu un peu bof bof, mais grande soirée organisée dans un gymnase avec orchestre de chants marins, huîtres et moules. Le doigté féminin a encore sévi. Miraje (ManuE) 12e, Arak (Marc Gui) 15e, Gin Tonic (ManuA) 16e et Raki (Jérémy) 17e.

En route !

4 Juillet

Port Bourgenay – Port Olona
Même ambiance que la veille, crème solaire, lunettes de soleil et ça swingue sec entre les bateaux. Les yeux bionic de rigueur pour rechercher les copains sur le plan d’eau et surtout pour éviter les collisions avec quelques excités. Ainsi le bateau de ManuE s’est fait refuser une priorité, elle a même dû toucher la bouée de n bras pour l’écarter. Réclamation immédiate de ManuE à la VHF auprès du comité. Après enquête auprès de témoins dont Jérémy, le bateau incivil se fera
disqualifier de cette manche à l’arrivée aux Sables d’Olonne. Chenal d’arrivée aux Sables sous les yeux des badauds. Classe !

Classement définitif après 4 manches sur 22 concurrents :
Raki 13e, Gin Tonic 14e, Miraje 15e, Arak 18e.

Pas si mal pour des équipages composés à la fois de membres du pôle régate et d’équipiers n’ayant jamais participé à une régate. Et puis c’est sûr nous sommes les seuls à ne pas habiter en bord de mer. Et en 2018 on sera encore meilleur… qu’on se le dise !

Prix Gagnés

A défaut de ramener une coupe à la maison, Dominique et Francine ont été tirés au sort pour gagner un gilet de sauvetage sans longe ni sous-cutale et une invitation VIP au Grand Pavois de la Rochelle, en septembre.

Et les gagnants sont...

Convoyage retour et croisière relax!

5-9 Juillet

Port Olona – Lorient
Changement partiel d’équipages et de chefs de bords. Exit le bateau rose de ManueE, voici Hervé G et son bord de potes adeptes du citron vert. Météo très très ensoleillée pendant ces 5 jours et peu de vent, mais tout de même pas mal de spi.
Re-escale à l’Ile d’Yeu, ben oui c’est tellement bien, Pornic petite station balnéaire très sympa, Piriac classé n°5 dans le Village préféré des Français édition 2017, puis Sauzon, Enfin on mange autre chose que des sandwichs à midi. Et les apéros du soir peuvent durer plus longtemps. Mouillage à 3 ou 4 bateaux, difficile d’avoir les 4 bateaux à couple sur la même photo, ça ne rentre pas dans l’objectif. Traversée de la Chaussée des Chevaux sous spi… tooooooooop ! Sauzon toujours aussi magique. Le ciel est bleu métal, les cyclistes et les chiens crèvent de soif, certains d’entre nous se baignent, il fait chaud chaud, chaud… mais quelques fils nuageux dans le ciel annoncent pour demain un changement de temps.
On s’en fout, demain c’est le dernier jour et le retour à Paname. Dans le train c’est sûr ça va ronfler sec.

L'équipage fier de son apéro-ponton